Les mentions complémentaires

Accueil > Nos Formations > Les mentions complémentaires > MCTA > Mention Complémentaire Technicien Ascensoriste

Mention Complémentaire Technicien Ascensoriste

 La formation de technicien ascensoriste se fait dans le cadre d’une mention complémentaire post-baccalauréat d’une durée de 1 an. Elle est accessible soit aux titulaires d’un Bac Pro (Maintenance des équipements Industiels (MEI) ou Electrotechnique, Energie, Equipements Communicants (ELEEC), soit aux titulaires d’un bac STI Génie Electrotechnique, soit après une 1ère année de BTS ou de DUT.

Pour procurer la dimension professionnelle de la formation, les périodes de formation en milieux professionnels (PFMP) sont de 16 semaines.
- 1ère période  : 4 semaines   de  découverte de l’entreprise, formation à la sécurité liée aux activités, réalisation d’opérations de réparations.
- 2ème période  : 6 semaines   de réalisation d’opérations d’entretien prévues, réalisation d’opérations de réparation, réalisation d’une intervention de dégagement de passager.
- 3ème période  :  6 semaines  de  prise en charge des appels, localisation d’une défaillance ou d’une panne et diagnostiques, réalisation d’opérations de maintenance corrective.

 Le technicien ascensoriste intervient en maintenance, réparation ou modernisation :
- La maintenance permet d’assurer l’entretien d’un parc d’ascenseurs de technologies variées. Le technicien visite régulièrement les ascenseurs de son secteur au cours de tournées d’inspection, effectuées de façon autonome. Il effectue aussi des interventions suite à des appels reçus. Activité de service et de contact, la maintenance garanti également l’assistance aux usagers.
- La réparation consiste à effectuer la remise en état ou l’échange d’éléments ou d’organes de l’ascenseur afin d’en assurer la sécurité et les performances de fonctionnement. Elle requiert des capacités d’analyse, d’intervention et d’adaptation, tout en faisant preuve d’une grande mobilité.
- La modernisation consiste à rénover des organes ou des sous-ensembles complets d’un ascenseur afin d’en renforcer la sécurité, d’optimiser les performances et d’améliorer le confort des usagers. Elle met en jeu des technologies avancées et s’effectue généralement au sein d’une équipe.