Arts Appliqués - Design

Bal[l]ade Citoyenne SEP du LPO Alfred Mézières:

La Bal[l]ade Citoyenne de la SEP du LPO Alfred Mézières est récompensée par le PREMIER PRIX de L'EDUCATION CITOYENNE.

 

 

 

 

Initié au sein de l'établissement par le professeur d'Arts Appliqués, ce projet, tout d'abord orienté vers la question  de la citoyenneté, s'attache aussi à éclairer celle de la  laïcité 

Ce projet présente un caractère à la fois transfrontalier et pluridisciplinaire.

Cette " Bal[l]ade Citoyenne " est programmée sur deux années scolaires,  s'agit d'une classe à PAC projet artistique et culturel qui a facilité plusieurs créations artistiques comme la réalisation d'un film grâce à l'intervention d'un cinéaste Longovicien : Eric Tellitocci, la création d'un Tubulum (instrument de musique).

Photo: de gauche à droite: Dessinateur et chroniqueurs du journal Charlie Hebdo: Sol, Antonio Fischetti, Patrick Pelloux,  Franck Vandecasteele, Juin, après le débat avec les élèves de Première et de Seconde SEP et LGT. 


 Les 22 élèves concernés sont scolarisés en première  professionnelle (TISEC Technicien en Installation des  Systèmes Energétiques et Climatiques, MEI Maintenance  des Equipements Industriels, ELEEC Electrotechnique,  Energie, Equipements Communicants).

 Depuis deux ans le projet est suivi par le comédien  Gérald Dumont du « théâtre K » de Mons En Baroeul.  Ce comédien et metteur en scène, en collaboration avec l’écrivain Caryl Férey, travaille sur la thématique de la citoyenneté.  L'idée de cette pièce de théâtre a germé suite aux tragiques événements du 7 Janvier 2015. Les élèves sont devenus les observateurs privilégiés de cette création théâtrale (écriture, répétitions, vie d'une compagnie théâtrale).
La pièce achevée,  les élèves ont pu se rendre à la Kulturfabrik pour assister à une des toutes premières représentations. L'équipe du centre culturel qui avait déjà rencontré les élèves l'an passé était là pour les accueillir très chaleureusement.
Cette pièce, mise en scène comme un thriller, évoque l'après 7 janvier 2015. Les protagonistes sont projetés dans le futur 30 à 40 ans plus tard. 
Ponctuée de quelques touches d'humour, la pièce rappelle toutefois que Laïcité, Démocratie, Droits de l’Homme et Liberté ne sont pas de vains mots. Les élèves l'ont bien compris, leur écoute en témoigne, les acteurs l'ont souligné  lors des échanges qui ont suivis. Mais cette pièce 7 janvier(s) montre aussi, et surtout, qu’il ne faut jamais se taire, que la parole et la création sont essentielles.

Cela conforte les élèves dans l'idée de mener à bien la suite du projet qui consiste à écrire un texte imaginé à partir de la Charte de la Laïcité à l’école clamé sur des rythmes créés et répétés avec l'aide du musicien Denis Jarosinsky. Affaire à suivre donc… … …

Photo : les élèves suivent une répétition et participent avec les acteurs de la pièce 7 janvier(s) à un atelier théâtre à la Kulturfabrik

La Bal[l]ade Citoyenne c'est aussi des visites patrimoniales, des visites de hauts lieux de la République: Sénat, Assemblée Nationale en France et parlement Luxembourgeois.

 Photo: escalier d'honneur du Sénat

 Photo: visite hauts  fourneaux de Esch-Belval

 

 

 Photo: centre culturel    Pablo Picasso à Homécourt pièce de      théâtre"du piment plein les yeux"

 

La Bal[l]ade Citoyenne c'est aussi des rencontres étonnantes: comme celle des élèves du Lycée Jean Moulin du Blanc Mesnil dans le 93. Nos élèves de première sont allés exposer notre projet et débattre sur la laïcité, la liberté d'expression, la lecture d'images, le féminisme.